Terrine de foie gras et magret de canard

Terrine de magret de canard au foie gras ©cocineraloca.fr

Comme promis la semaine dernière, voici une recette utilisant un seul lobe de foie gras, histoire de ne pas perdre celui utilisé pour faire les ravioles de foie gras.

Si vous ne mangez pas de porc, cette recette est pour vous, et si vous ne consommez pas d’alcool non plus, vous pouvez omettre celui employé dans la recette. Mais dans ce cas, il faut absolument utiliser le 4 épices et le laurier, autrement votre terrine sera fade. (suite…)

Foie gras au cacao et aux épices

foie gras au cacao ©cocineraloca.fr

Bientôt Noël, il est temps de penser « foie gras ».

J’ai fait cette recette l’année dernière pour utiliser un reste de foie gras de canard cru, la majorité de mon foie gras étant partie garnir un pâté en croûte : c’est l’avantage de cette recette, on peut l’adapter à n’importe quelle quantité de foie gras, il suffit simplement d’ajuster les quantités de sel et de poivre, ainsi que le temps de cuisson.

J’ai piqué cette recette à ma copine Pascale et je l’ai réécrite à ma manière.

Si vous ne savez pas déveiner un foie gras, aller voir mon article « le foie gras pour les nuls », je vous explique tout ! (suite…)

Mousse de crevettes et de poisson « royaume du kitch »

Mousse crevette poisson ©cocineraloca.fr

Oui, d’accord, c’est vraiment kitch. Mais je me suis vraiment amusée à faire cette mousse de crevette et à la décorer.
En fait, je n’aurais jamais dû faire cette recette. Mais quelquefois, les accidents d’achat se transforment en réussite heureuse.

Pour tout vous expliquer, j’ai acheté des crevettes sauvages cuites dans un supermarché, pour les manger telles quelles mais elles se sont révélées tellement salées qu’elles étaient immangeables !

Vu le prix de la chose, je n’ai pas voulu perdre, et j’ai fait une mousse en utilisant du poisson que j’ai poché à l’eau non salée, et je n’ai pas salé non plus l’ensemble.
Et j’ai eu raison, j’ai obtenu au final une mousse très fine, qui se tient bien sans être gélatineuse. Bien entendu, si vos crevettes sont normales, n’oubliez pas de saler cette recette !

Létitia m’avait offert il y a quelque temps un moule en forme de poisson, et je l’ai utilisé pour la première fois pour couler cette mousse. Je vous donne les indications pour faire la décoration, mais bien évidemment, si vous avez un simple moule à cake, vous n’êtes pas obligés de vous casser les pieds à faire une décoration sophistiquée. La gelée finale sert à fixer les éléments de décor, donne un beau brillant et facilite la conservation. (suite…)

Terrine de poisson aux poivrons rouges et au basilic

Pour faire venir le printemps et bientôt l’été (on peut rêver), voici une petite terrine toute simple, que j’ai réalisée à partir de cette recette de base.

Comme je suis en vacances, j’ai planifié la publication de ce billet : je ne pourrai  pas répondre à vos commentaires avant 8 jours, excusez-moi par avance pour le délai 🙂
Vous pouvez utiliser du poisson surgelé et décongelé pour faire cette recette : j’ai utilisé des filets de dorade qui dormaient dans mon congélateur. (suite…)

蘿蔔糕 Lo Bak Go : pâté de navet chinois

Aujourd’hui, nous rentrons dans l’année chinoise du Dragon d’eau et pour fêter dignement l’évènement, je vous propose un plat traditionnel de la cuisine cantonaise, qu’on prépare justement pour le nouvel an chinois, mais qu’on sert aussi tout au long de l’année en dim sum dans les restaurants.
C’est un plat qui ne paie pas de mine, mais qui se révèle délicieux!

Si vous ne savez pas ce que c’est, le Lo Bak Go est un mélange de navet chinois râpé et de farine de riz cuit à la vapeur, puis coupé en tranches. Ces dernières sont ensuite dorées à la poêle et servies bien chaudes, toutes moelleuses à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur. (suite…)

La terrine de foie gras de canard mi-cuit pour les nuls

Cette recette ne s’adresse pas aux pros du Sud-Ouest (et d’ailleurs) qui cuisinent le foie gras depuis des générations, mais aux débutants désireux de se frotter pour la première fois à la préparation de la bête, sans se prendre un râteau.

Faire sa terrine  de foie gras de canard maison c’est facile, à condition de respecter quelques règles, et d’avoir le matériel  et la matière première adéquate. Je vous explique donc tout ça avant de passer à la recette proprement dite. (suite…)

Variations sur une terrine de poisson

terrine de poisson ©cocineraloca.fr

J’aime bien les terrines de poisson. Faciles à préparer, elles font aussi bonne figure pour une entrée raffinée que pour un pique-nique. Versatiles, elles peuvent complètement changer de goût et de texture en modifiant simplement deux ou trois ingrédients. Voici celle que j’ai faite pour un pique-nique et en fin de recette, tout un tas de conseils et de suggestions pour que vous expérimentiez vos propres métamorphoses. (suite…)

Pâté de foies de volaille style « retour de Toscane »

pâtéfoiesdevolaille©cocineraloca.fr

Pour 4 à 6 personnes
Préparation 15 min
Cuisson 15 min

Ingrédients
300g de foies de volaille
2-3 anchois
½ verre de câpres au vinaigre égouttées (environ 40g)
15 cl de vin blanc
10 cl de sauce tomate (type « passata » ou « monoprix bio »)
60g de beurre
½ oignon
Huile d’olive
Sel, poivre

Réalisation
Laver les foies, enlever le fiel si le volailler ne l’a pas fait. Couper l’oignon en petits morceaux. Faire dorer les foies de volaille dans l’huile. Ajouter l’oignon. Baisser le feu, quand les oignons commencent à ramollir ajouter le vin blanc, saler poivrer.
Laisser le vin presque évaporer et ajouter la sauce tomate. Laisser cuire encore 2-3 minutes.
Mettre les câpres et les anchois dans un mixer, hacher grossièrement. Ajouter les foies sans la sauce, et mixer encore légèrement. Sortir la purée de foies du mixer et ajouter à la cuiller un peu de sauce tomate avec les oignons et mélanger. Ajouter enfin le beurre en petits morceaux au mélange encore tiède, mélanger encore. Goûter, saler et poivrer si nécessaire.
Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Somptueux sur du pain de campagne grillé. Il s’agit d’une adaptation des crostini aux foies de volaille qu’on prépare en Toscane. Ce pâté se congèle très bien et se réalisait à l’origine en écrasant les foies à la fourchette : l’emploi du mixer n’est pas indispensable. A la fourchette, on obtient une texture plus rustique et c’est ce que je préfère. Je n’utilise le mixer que quand je dois préparer de grandes quantités.
Les foies vendus en boîte au supermarché n’ont plus le fiel.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer