crème cacao cerise avocat ©cocineraloca.fr

Je suis tombée il y a peu sur cette recette sur ce blog américain, et j’ai été immédiatement séduite par l’idée de faire une crème dessert en mélangeant un ingrédient un peu insolite, l’avocat à une association plus conventionnelle, celle de la cerise et du cacao.

Le goût est délicieux ! On sent très bien le goût de la cerise et en même temps la puissance du cacao. L’avocat n’est là que pour la texture. Si vous voulez accentuer son goût, ajoutez quelques dés d’avocat sur votre mousse avant de servir.

Il faut aussi que  je vous dise qu’aux Etats-Unis, il y a une mode des recettes « healthy », « raw », « vegan », « paleo » et j’en passe. En français, ça donnerait « recette saine », « cuisine crue », « végétalienne » ou encore régime « paléolithique ».
Comme je ne suis concernée ni par la mode, ni par des régimes alimentaires spécifiques, j’ai modifié la recette avec ce que j’avais à la maison. Par exemple, je n’avais pas de sirop d’agave mais comme il fallait impérativement un agent sucrant sous forme liquide, j’ai pris du sirop de canne.

Un dernier détail avant de passer à la recette : pour être honnête, il faut s’y reprendre à plusieurs fois avant de réussir à obtenir une purée homogène quand on passe le mélange au blender : il ne faut pas hésiter à ramener régulièrement les ingrédients solides au centre de la préparation pour bien la mixer.
Si nécessaire, ajouter un peu de crème liquide ou de sirop de canne pour obtenir la bonne texture.

crème-cacao-cerise-avocat 2  ©cocineraloca.fr

Matériel spécifique : un blender puissant

Pour 3 à 4 ramequins
Ingrédients
1 avocat bien mûr
200g de cerises pesées dénoyautées (1 petit bol)
2 cuillers à soupe bombées de cacao
2 à 3 cuillers à soupe de sirop de canne (ou agave)
2 à 3 cuillers à soupe de crème liquide ou de lait concentré non sucré

Réalisation
Mettre dans un blender les cerises dénoyautées, la chair de l’avocat coupée en morceaux et tous les autres ingrédients. Mixer longuement pour obtenir une purée. Mettre au frais pendant 1 à 2 heures avant de déguster.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer