Oui, oui vous avez bien lu, c’est une tarte de gonzesse, et 100% normande en plus !
Pour tout vous raconter, le (la?) community manager du site Marabout cuisine a posté sur Twitter une recette à base d’andouille en disant « Après les recettes NYC et les pâtisseries au Nutella, on veut un truc d’hommes, un vrai (with Andouille inside) » et j’ai répondu en déconnant « par rapport à ma tarte à l’andouille de Vire et au camembert, c’est un truc de gonzesse, cette R7« .
Donc me voilà à  poster ma recette histoire de continuer à rigoler avec @Maraboutcuisine et en réfléchissant, mon côté féministe a (re)pris le dessus : après tout, pourquoi diable une fille ne devrait-elle  poster que des trucs roses et/ou sucrés ? Voilà pourquoi ma tarte est une tarte de gonzesse ! 😉

Message pour les homme(lettes)s: pas la peine d’espérer dents blanches et haleine fraîche après dégustation !  Et aussi messieurs (et mesdames) accompagnez cette tarte d‘un vrai cidre brut normand et pas de l’espèce de jus de pommes à bulles qu’on trouve trop souvent dans les supérettes parisiennes.

Concernant les ingrédients, les bretons peuvent prendre de l’andouille de Guéméné, ils ne seront pas excommuniés pour autant.
De même, rien ne vous empêche d’utiliser une pâte toute prête : je pars du principe que si je donne une recette de tarte, j’explique comment faire la pâte, après vous faites comme vous le sentez !

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients
Pâte brisée :
200g de farine
100 g de beurre
1 œuf
5cl d’eau
1 pincée de sel
Garniture :
1 pomme (mais la mienne pesait environ 400g…)
½ camembert au lait cru
15 tranches d’andouille de Vire (les miennes étaient assez fines)
2 cuillers à soupe de calvados
2 cuillers à soupe bombées de crème fraîche (Isigny, c’est mieux)
Sel, poivre

Réalisation
Pâte brisée : mélanger la farine et le sel. Ajouter le beurre coupé en morceaux et l’amalgamer à la farine du bout des doigts. Ajouter l’œuf battu et l’eau, mélanger jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se détache des doigts. On peut faire tout ça au robot, mais j’aime bien malaxer les pâtes avec mes petites mimines.
Recouvrir la pâte de papier film et laisser reposer au frigo 30 min.
Au bout de ce temps, sortir la pâte, l’étaler sur le plan de travail fariné à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette. Beurrer un moule à tarte ou le chemiser de papier cuisson. Garnir avec la pâte et laisser à nouveau 30 min au frigo.
Pendant ce temps, préparer la garniture. Éplucher et épépiner la pomme, la couper en dés. Réserver dans un bol, ajouter le calvados, remuer à la cuiller et laisser reposer le temps de préparer la suite. Écroûter le camembert, le couper en lamelles, réservé. Enlever la peau de l’andouille et couper également en dés.
Préchauffer le four à 200°C.
Déposer sur le fond de tarte les dés d’andouille, puis les morceaux de pomme égouttés. Garder le calva de macération et le mélanger avec la crème. Poivrer et saler légèrement le mélange : le camembert et l’andouille sont très salés. Verser sur la garniture. Disposer les lamelles de camembert sur le dessus et enfourner pour 30 à 40 min suivant la puissance du four.

On peut garder la croûte du fromage si on aime.
Ma tarte manquait un peu de cuisson ce qui fait que la garniture était un peu liquide à la découpe. Après réchauffage des restes au four, c’était parfait. Donc n’hésitez pas à prolonger un peu la cuisson.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer