Mise à jour du 02 août 2012 : j’ai ajouté une photo de la version au pastis et au melon Galia, qui est celle que je préfère et dont je parlais tout en bas de l’article voici 4 ans. C’est cette version au pastis que j’ai apporté au pique-nique de Dorian cette année.  Il faut abaisser les quantités de pastis par rapport à celles indiquées pour la version au Porto. Ami lecteur, tu auras la lourde tâche de goûter pour ajuster à ton goût !

 

 

melon au porto © cocineraloca.fr

 

 

Ingrédients pour 4

1 gros melon de cavaillon
4 cuillers à soupe de porto blanc
2 tranches de jambon fumé (40g environ)
4 feuilles de menthe
Sel
Poivre

Matériel spécifique : une cuiller parisienne

Réalisation

Couper le melon en deux, enlever les pépins à l’aide d’une cuiller.
Lever des petites billes dans la chair du melon, à l’aide de la cuiller parisienne.
Verser les billes dans un saladier. Prélever la chair restante et le jus qui a coulé, mixer le tout.
Ajouter le mélange dans le saladier, compléter avec de l’eau froide pour obtenir un mélange fluide.
Couper le jambon en petits dés, mélanger avec le melon. Ajouter le porto et la menthe ciselée.
Saler et poivrer.
Mettre au frais au moins 2h avant de servir.

Attention à l’équilibre des saveurs : le porto, le jambon et la menthe doivent souligner le goût du melon, mais en aucun cas dominer.

Pour une présentation dans l’air du temps, servir dans des verres, en portions individuelles.

Sur la photo, il s’agit de melon de cavaillon. Je préfère nettement réaliser cette recette avec du melon Galia, et remplacer les 4 cuillers de porto par 1 à 2 cuillers à soupe de pastis.

Source : recette personnelle déjà publiée sur le site d’Arômes et Saveurs fin juin 2005.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre experience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de La Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer