Tarte aux groseilles et framboises, meringue à la noisette

tarte groseilles framboises meringue noisettes ©cocineraloca.fr

Il y a quelques semaines, j’ai participé à une réunion de famille en Normandie. Nous étions chez ma tante, nous étions 17 à table, et j’ai été chargée de préparer les desserts, avec les fruits du congélateur, qui venaient initialement du jardin.
J’ai donc préparé trois tartes avec tous ces fruits congelés, l’une à la rhubarbe, l’autre aux mirabelles et celle-ci, aux fruits rouges et à la noisette, qui a remporté tous les suffrages.
Pour le meringage, mon oncle a gentiment pris la peine d’ouvrir des noisettes encore en coques, que j’ai ensuite grillées, puis moulues.

Voici donc la recette, que vous pouvez faire avec des fruits congelés pour l’instant, mais patience, les beaux jours arrivent, et bientôt, vous pourrez faire cette tarte avec les fruits du jardin. Pour la photo, pas de fioritures : c’est un instantané, « avec l’assiette en carton » pris juste avant dégustation. J’étais un peu chiffonnée de ne pas avoir de plus belle photo, mais après sondage sur Facebook, la réponse a été unanime : « Publie la recette, c’est un ordre ! ». Donc, voilà, je m’exécute… [Lire la suite →]

Salade de pamplemousse chinois, avocat, gouda vieux

salade pamplemousse avocat gouda ©cocineraloca.fr

Anne a publié cette recette il y a quelques mois, j’avais essayé, adoré et découvert le gouda vieux, un fromage que je ne connaissais pas du tout.
Depuis, j’ai refait plusieurs fois cette salade, mais à ma façon : j’ai ajouté des noix de cajou et des feuilles de coriandre pour une note encore plus orientale. Voici donc ma version. [Lire la suite →]

Semlor, les petites brioches à la chantilly suédoises

semlor semla suédoises ©cocineraloca.fr

Connaissez-vous les semlor ? Au singulier « semla« , il s’agit de petites brioches parfumées à la cardamome, farcies de pâte d’amande et décorées de crème chantilly, qu’on sert en Suède pour Mardi-Gras.
J’avais déjà pratiqué les viennoiseries suédoises sur mon blog avec les Lussekatter et les Kanelbullar, mais si Anna ne m’avait pas parlé des semlor, je n’en aurais jamais préparé. Il parait que les suédois dégustent leur semla trempée dans du lait, en ce qui nous concerne, nous nous en sommes passés. [Lire la suite →]

Koeksisters : beignets d’Afrique du Sud pour Mardi-Gras

koeksisters d'Afrique du Sud ©cocineraloca.fr

C’est bientôt Mardi-Gras, c’est pourquoi je vous propose ces beignets tressés et trempés dans un sirop parfumé à la cannelle et au gingembre, venus tout droit d’Afrique du Sud. Au goût, les koeksisters m’ont fait penser aux zlabias d’Afrique du Nord, l’arôme de cannelle et de gingembre en plus. Je ne sais pas d’où vient ce nom, mais on prononce « couque sistère ».
Je me suis inspirée de cette recette pour faire mes beignets. [Lire la suite →]

Bouillie de sarrasin normande

bouillie de sarrasin normande ©cocineraloca.fr

Maintenant que la Chandeleur est passée, vous vous demandez ce que vous allez bien pouvoir faire du paquet de farine de sarrasin entamé qui traine dans votre placard ?
J’ai ce qu’il vous faut ! Une vieille recette normande, pas vraiment connue en dehors de la Basse-Normandie, j’ai nommé, la bouillie de sarrasin.

J’espère que le mot « bouillie » ne vous fait pas peur : associée dans l’imaginaire moderne des Français aux nourritures de l’enfance, les anthropologues pensent qu’il s’agit en fait d’une des plus vieilles recettes de cuisine de l’humanité, préparée depuis le Néolithique.
La polenta, tellement à la mode actuellement, n’est rien d’autre qu’une bouillie, dont elle a gardé l’étymologie latine puls.

Foufou d’Afrique équatoriale, polenta italienne ou bouillie de sarrasin, toutes ces préparations sont toujours consommées quotidiennement par des centaines de milliers de personnes dans le monde, et sont identiques dans leur préparation : on mélange une farine à un liquide, eau ou lait et on fait épaissir le tout sur une source de chaleur, en remuant constamment, jusqu’à obtenir la consistance désirée.

Revenons à la Normandie, que je vous explique ce que le sarrasin est venu faire dans notre cuisine. La Basse-Normandie a longtemps été une terre de culture du sarrasin et ce depuis le 15e siècle et au moins jusqu’au 19e siècle. Nourriture du pauvre, nourriture paysanne, le sarrasin, mangé sous forme de bouillie ou de galettes a longtemps assuré la pitance du paysan normand. On associe le sarrasin à la Bretagne, mais oh ! Surprise ! Quand on se penche sur les sources historiques, on apprend que la première mention qui en est faite, en 1460, concerne la ville d’Avranches. Vous comprenez maintenant pourquoi la bouillie de sarrasin est consommée en Normandie ? [Lire la suite →]

Douillons ou bourdelots aux poires

douillons ou bourdelots au poires ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, pas de crêpes ou de galettes chez moi pour la Chandeleur, mais une recette bien normande, les douillons ou bourdelots aux poires. C’est un dessert fermier qu’on fait aussi bien aux pommes qu’aux poires et que Guy de Maupassant a immortalisé dans une nouvelle célèbre « Le vieux ». Depuis le 19e siècle, la recette a évolué et on utilise maintenant de la pâte feuilletée, avant, on faisait plutôt une pâte brisée sucrée pour faire les bourdelots.

Si vous cherchez sur Internet, vous verrez que d’aucuns disent que le douillon c’est le mot utilisé pour les poires et bourdelot, pour les pommes. Que nenni : le mot « douillon » est employé en Haute-Normandie, tandis que les » bourdelots » ou même « bourdots » sont les termes usités en Basse-Normandie. Bref, c’est une question de patois, qui n’est pas tout à fait le même dans les deux régions. Chez, moi, en Basse-Normandie, ce sont donc des bourdelots. Nous avons aussi des bourdins, qui sont une espèce de tarte aux pommes, mais c’est une autre histoire… [Lire la suite →]

Crème à l’orange

crème à l'orange ©cocineraloca.fr

L’hiver c’est la saison des agrumes et comme j’adore ça, j’ai toujours oranges, clémentines, citrons ou autre cédrats à la maison.
J’ai fait cette crème il y a une quinzaine de jours pour liquider un reste de lait, et j’ai profité des oranges que j’avais dans le compotier pour lui donner une note acidulée.

La recette n’offre aucune difficulté, il faut simplement veiller à incorporer le jus d’orange au lait au bon moment, puis à faire chauffer sans attendre, pour éviter de faire cailler le lait : lisez bien la recette ! [Lire la suite →]

Les placki de Liliane (crêpes polonaises à la pomme de terre)

placki ou platski crêpes polonaises à la pomme de terre ©cocineraloca.fr

Ma collègue Liliane m’a parlé il y a peu des placki (prononcer platski), des crêpes polonaises à la pomme de terre, qui se mangent aussi bien salées que sucrées. Comme je ne connaissais pas, elle m’a gentiment donné sa recette, qui lui vient d’un ami polonais. C’est bientôt la Chandeleur, alors tant qu’à faire des crêpes, pourquoi pas changer pour une version polonaise ?

La recette est super simple, il suffit de râper des pommes de terre, d’ajouter de la farine et des œufs et de cuire le tout dans une petite poêle. Les crêpes sont un peu plus épaisses que nos crêpes françaises, mais moins que les pancakes américains. J’ai un peu surfé sur le net pour en savoir plus, et j’ai appris que les polonais ajoutent souvent de l’oignon dans la version salée. [Lire la suite →]

Bœuf en daube à la tomate

boeuf en daube à la tomate ©cocineraloca.fr

Ma grand-mère appelait ce plat « bœuf à la tomate ». C’est un héritier lointain de la daube provençale et quand il fait froid, c’est bien bon.

La recette n’est pas difficile, mais la daube demande du temps : d’abord, le temps de la marinade, à préparer la veille de la cuisson, puis les longues heures de cuisson.
Je préconise 5 heures de cuisson, si ça vous semble long, contentez-vous de 3 petites heures, mais franchement, ça ne sera pas aussi fondant. [Lire la suite →]

Samossas du Pendjab, chutney de dattes au tamarin [Punjabi samosa]

samosa du pendjab chutney au tamarin ©cocineraloca.fr

 

Après les évènements difficiles de la semaine passée, j’ai choisi de revenir à la vie quotidienne en reprenant la publication de recettes. Quoi de mieux que la cuisine pour favoriser l’amitié entre les peuples ? Aujourd’hui, je vous propose donc de faire un petit voyage en Inde avec ces samossas.

Faire des samossas maison, ça vous dit ? Ceux-ci sont originaires du Pendjab et sont délicieux, servis tout chauds avec leur chutney sucré/salé/épicé. Si vous êtes végétarien, cette recette est parfaite pour vous, et si vous ne l’êtes pas, goûtez ces samossas-là, vous verrez que c’est super bon !

Je me suis inspirée de cette recette pour les faire, mais je l’ai simplifiée, en particulier pour le mélange d’épices, sur les conseils de Priya. La recette est en anglais, mais même si vous ne parlez pas cette langue, allez voir, toutes les étapes sont photographiées, en particulier le pliage des samossas.

Si vous n’êtes pas familiers de la cuisine indienne, vous risquez d’être impressionnés par la liste d’épices, ou par des ingrédients que vous ne connaissez pas. Juste après la recette, vous trouverez des explications sur ceux-ci et des indications pour les trouver. En fait, en se débrouillant bien, on trouve quasiment tout en supermarché. [Lire la suite →]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...