Hawaii à Paris : Halau Na Kipu Upu U & Halau O Ka Ulaokeahi

lei couronne-tête-détail ©cocineraloca.fr

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de Polynésie. Avec la grisaille de l’automne et surtout, la violence de l’actualité internationale, j’ai eu envie de vous donner » quelques grammes de finesse dans un monde de brutes » en vous présentant ces quelques images.

La semaine dernière deux écoles de danse hawaïenne se sont rencontrées à Paris. L’école Halau Na Kipu Upu U, basée à Hawaii et Halau O Ka Ulaokeahi à Paris nous ont présenté un spectacle commun, préparé depuis quatre mois malgré l’immense distance géographique.

Outre ce merveilleux spectacle ils ont organisé des ateliers, dont un consacré au Lei. En hawaïen, les lei sont les colliers et les couronnes de fleurs qu’on offre et qu’on porte pour des occasions particulières. J’y ai participé, et j’ai tellement aimé que dimanche dernier, nous avons organisé un atelier chez moi pour ne pas oublier ce que nous avions appris. [Lire la suite →]

Chocolat ultra chaud, pour adultes seulement !

chocolat chaud rhum noix de coco ©cocineraloca.fr

Attention, cette recette n’est pas pour les enfants ! Il y a plein de rhum à l’intérieur :D
Si vous avez été ado à la fin des années 80, vous vous souvenez du Malibu ? Á l’époque c’était LA boisson alcoolisée des jeunes qui s’essayaient à leur première biture.
Rhum et noix de coco, il n’en fallait pas plus pour que ça soit à la mode dans ces années-là. Depuis, la piña colada et le Mojito ont relégué cette boisson dans un relatif oubli.

Comme il fait froid, j’ai eu envie de chocolat chaud, et comme je déteste le goût du lait dans les boissons, j’ai fait comme d’habitude, je l’ai remplacé par du lait de coco. C’est en pensant au Malibu que j’ai ajouté du rhum et de l’arôme de noix de coco dans mon chocolat, pour faire une boisson réconfortante, réservée aux adultes. [Lire la suite →]

Velouté de céleri-rave au roquefort et graines de courge

soupe au céleri roquefort graines de  courge ©cocineraloca.fr

Après un mois d’octobre fantastiquement doux, novembre est arrivé, froid et humide. Pour moi, c’est un temps à soupe.
En général, à partir d’octobre, je mange de la soupe tous les soirs. Je ne pense généralement pas à poster les recettes, car c’est souvent un très classique poireau-carotte-pomme de terre ou alors, soupe à la tomate.

La soupe d’aujourd’hui fait exception. J’ai acheté un petit céleri dans un magasin bio avec dans l’idée de faire un velouté céleri / roquefort. Sur cette base, j’ai ajouté des carottes pour adoucir le goût puissant du céleri, et alors que je pensais ajouter des noix concassées au moment du service, en ouvrant le placard, j’ai trouvé un pot qui contenait des graines de courge. J’ai eu envie d’essayer et le résultat est supérieur à ce que je pensais.
Donc voilà, comme j’ai vraiment aimé cette soupe, voici la recette, rien que pour vous ! [Lire la suite →]

Œufs à la neige de ma grand-mère : les meilleurs du monde !

oeufs à la neige ©cocineraloca.fr

Après les œufs futuristes de la semaine dernière, je vous propose aujourd’hui une recette d’œufs « rétro » : les œufs à la neige. À mon avis, ce dessert résume à lui seul tout ce qui fait le génie de la cuisine française : simplicité des ingrédients et ingéniosité technique.
Il faut juste quatre ingrédients -et très basiques – du lait, des œufs, du sucre et un peu de vanille pour réussir à faire un dessert sublime.
La contrepartie, c’est que ces ingrédients doivent être d’excellente qualité, car le goût s’en ressent : prenez donc du lait entier, si possible cru, de bons œufs de ferme et une belle gousse de vanille pour préparer ce dessert.

Au fait, vous devez vous demander pourquoi ceux de ma grand-mère sont les meilleurs du monde ? Pas parce que la cuisine de Mamie, c’est forcément excellent, mais parce que ma grand-mère cuisait ses blancs dans le lait, pas dans l’eau.
Pour tout vous expliquer, j’ai toujours vu dans les bouquins de cuisine des recettes d’œufs à la neige où l’on cuit les blancs dans l’eau. Je n’ai jamais compris l’intérêt : on obtient des blancs secs et fades, alors que la cuisson dans le lait les rend super moelleux. [Lire la suite →]

Œufs mollets à la kryptonite : Superman, fais gaffe !

oeufs à la kryptonite ©cocineraloca.fr

Ce week-end, j’ai fait de la kryptonite ! Et au passage, j’ai découvert ce qui effraie tant Superman : il n’aime pas la laitue…

Vous vous demandez ce qu’il m’a pris ? C’est tout simple mes geeks préférés, Jérémie et Vincent m’ont offert un bouquin de cuisine, GastronoGeek, qui propose des recettes inspirées de séries, de films, de livres ou de BD populaires comme Star wars, Superman, Le Seigneur des anneaux, etc.
J’ai adoré ce livre de cuisine, qui en plus des recettes, donne des énigmes, propose des explications sur les produits et les saisons, explique comment faire un pochoir Doctor Who et en plus, c’est très bien illustré.
Un seul bémol : les recettes ne sont pas accessibles au geek débutant. Si votre geek préféré jongle avec mandoline, sonde et couteau filet de sole, vous pouvez lui offrir ce livre. En revanche, s’il n’entre dans la cuisine que pour vous demander « Qu’est-ce qu’on mange ? », offrez-lui un bouquin de Ginette Mathiot. [Lire la suite →]

Seiche à l’encre

seiche à l'encre ©cocineraloca.fr

Je suis revenue du marché avec une belle seiche et je l’ai préparée à l’encre : non seulement la couleur est spectaculaire, mais surtout, l’encre donne un très bon goût à ce plat. Amateurs de cuisine méditerranéenne, cette recette est pour vous !

Si vous êtes cuisinier niveau Padawan ou alors, un rien bégueule, ce plat présente deux petites difficultés : le nettoyage de la seiche sans percer la poche d’encre, et ensuite, la récupération de l’encre contenue dans la poche. Opérations à faire toutes deux au-dessus de l’évier, avec un grand tablier, parce que ça tache !
Si vraiment ça vous rebute, on trouve chez certains poissonniers de la seiche déjà nettoyée ainsi que de l’encre en sachet… À bon entendeur… [Lire la suite →]

Soupe à la tomate et aux épices indiennes

soupe à la tomate et aux épices indiennes ©cocineraloca.fr

Ce soir, je vous propose une recette de soupe à la tomate, qui serait assez classique si je n’y avais pas ajouté des épices indiennes et un peu de lait de coco.

Le garam masala s’achète dans les épiceries indiennes, mais on en trouve aussi dans les épiceries fines françaises et aussi sur Internet. Je sais que Ducros en vend, donc ça ne doit pas être trop dur à trouver :D

En ce qui concerne les feuilles de curry et le laurier indien, c’est une autre affaire. On trouve les deux dans les épiceries indiennes et également sur Internet. Si vous ne connaissez rien aux épices indiennes, ne faites pas l’erreur d’y substituer du curry en poudre et du laurier français. [Lire la suite →]

Mon premier kouglof (ou kougelhopf)

kouglof ©cocineraloca.fr

Vous l’avez compris en lisant le titre, je ne suis pas alsacienne. Donc, on ne peut pas dire que la recette du kouglof soit inscrite dans mes gènes. Toutefois, mes premiers souvenirs de kouglof remontent à mon adolescence.
Je devais avoir 13 ou 14 ans et nous avions décidé de vacances à la neige avec famille et amis, et pour changer, nous avions troqués les Alpes contre le massif des Vosges. Las, cette année-là, la neige n’était pas au rendez-vous.
Qu’à cela ne tienne, il fut décidé de transformer notre séjour en visite gastronomique et touristique de l’Alsace-Moselle.
Entre découverte du château du Haut-Koenigsbourg (ah, Erich Von Stroheim…) et de l’ascenseur à bateaux de Saint-Louis-Arzviller, il fut aussi question de choucroute, de tartes aux myrtilles et de kouglofs.

Ce dernier ne m’avait pas laissé de souvenir impérissable, je trouvais ça plutôt sec. Ce qui explique que jusqu’ici je n’avais jamais cherché à en faire, jusqu’à ce que je dégotte dans un vide-grenier, pour la modique somme de 1€, un splendide et authentique moule à kouglof alsacien en terre, joliment décoré, et qui n’avait jamais servi. L’occasion était trop belle, d’autant plus que pour un euro supplémentaire, je suis repartie également avec une terrine, alsacienne elle aussi.

Je me suis donc lancée dans la quête d‘une bonne recette pour étrenner mon nouveau joujou, et j’ai jeté mon dévolu sur celle de Beau à la louche. Et oui, elle aussi, elle trouvait le kouglof trop sec, jusqu’à ce quelle teste la recette d’une mamie alsacienne.
Après l’avoir essayée à mon tour, je confirme, c’est LA recette de kouglof, pas sèche du tout : le résultat est moelleux et aérien. [Lire la suite →]

Fromage halloumi grillé à la bourrache

halloumi à la bourrache ©cocineraloca.fr

Le week-end a commencé sur un air d’été et s’est terminé brutalement par un vrai temps d’automne. Sur ma terrasse, les plantes ont été trompées durant tout le mois de septembre par le beau temps, et ma bourrache est en fleur.

Comme la bourrache, c’est aussi beau que bon, j’ai concocté cette petite recette  vite fait bien fait, à servir à l’apéro, ou comme petite entrée avant un repas conséquent.
J’ai fait tellement vite et sans me prendre la tête que ma dernière tranche de halloumi a un peu cramé… [Lire la suite →]

Alfajores : biscuits argentins à la confiture de lait

Alfajores à la confiture de lait ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, je vous emmène en Argentine avec ces petits biscuits sablés fourrés à la confiture de lait.
La première fois que je les ai confectionnés, c’était pour faire plaisir à quelqu’un qui est originaire d’Argentine et qui m’a dit avoir retrouvé les Alfajores de son enfance. [Lire la suite →]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...